Ou suis-je / Where am i?
27/10/2017 :
Beyneu, Kazakstan


Derniers commentaires /
Last Comments

>>   Par Florent, le 13/11
       Merci Evelyne et Patrick,...
>>   Par Evelyne Patrick , le 13/11
       Bon Courage Florent on pense...
>>   Par inconnu, le 09/11
       Bonjour Florent...Griffe de...
>>   Par inconnu, le 09/11
       Que d'emotion Florent....
>>   Par Florent, le 08/11
       Oui c'ťtait gťnial de croiser...



Anciens voyages :
>> Tour de France (83)
>> Aller retour en Suède (45)
>> Malte - Besançon (7)




Articles 16 - 20 / 45
2 3 4 5 6


Article du vendredi 6 aout 2010 à 09h51

Les préparatifs

Mon petit s√©jour en Su√®de touche √† sa fin. D√©sormais, ce sont les pr√©paratifs pour le retour. J'ai repris des forces et j'ai bien mang√© depuis ce lundi 26 juillet. Mon v√©lo est comme neuf. Un nouveau porte bagages, trouv√© d'occasion et plus robuste, a remplac√© l'ancien, cass√© √† 3 endroits diff√©rents et dont on se demande bien comment il a pu arriver jusque l√†. J'ai achet√© 2 pneus neufs de bonne qualit√©. Egalement un lubrifiant pour la chaine, et un outil multifonctions pour bricoler le v√©lo. Il reste √† r√©parer 2 chambres √† air et √† fixer le panier du Bruno sur le nouveau porte bagages : nous avons achet√© et d√©coup√© ce matin 2 plaques en bois en remplacement d'une plaque en pastique qui s'est bris√©e. Je serais plus charg√© qu'√† l'aller. Je rentre avec 2 kilos de miel de Su√®de, dont 1,5 kilo de miel du Vasterboten, la r√©gion de Kati un peu plus au nord de Um√©a. Celui l√† il est vraiment excellent et je saurais l'appr√©cier tout l'hiver. Je rentre avec 2 paires de chaussures au lieu de une : mes chaussures de course √† pied sont us√©es et n'√©taient pas autoris√©es sur les courts en terre battue de Um√©a. Ce n'est pas plus mal : j'aurais les pieds au sec les lendemains de pluie et une paire de chaussures neuve ce n'est jamais perdu. J'ai √©galement achet√© un GPS qui me sera fort utile pour √©viter les m√©saventures tout au long du trajet aller, et que je pense revendre en rentrant. J'ai √©galement 2 sacs √† dos suppl√©mentaires achet√©s √† Sundsvall qui m'ont permis de rouler plus sereinement lors des 300 derniers kilom√®tres du trajet aller. Ca fait du poids et de l'encombrement. Je pense donc rentrer avec un sac sur le dos, comme pour l'Italie, avec dedans les choses l√©g√®res et encombrantes (sac de couchage, v√™tements de pluie, maximum 2 kilos), les choses lourdes et peu encombrantes (ordinateur...) seront devant et le reste derri√®re. Je vais prendre ce soir (vendredi) √† 18h le Ferry pour Vassaa. J'y serais √† 22h30 et je vais chercher un endroit pour planter ma tente dans la nature. Ensuite direction Helsinki puis Talinn, Riga, Varsovie. J'ai pr√©vu mes plans de route jusqu'√† Berlin, mais je ne suis pas sur de pouvoir aller jusque l√†, si je suis fatigu√©, je ne forcerai pas et je prendrai le train. Je vais essayer d'√™tre plus disciplin√© qu'√† l'aller et partir au plus tard √† 8h tous les jours pour avoir plus de temps pour rep√©rer les endroits pour manger le midi et chercher plus t√īt les endroits pour dormir la nuit.J'esp√®re aussi que j'aurai un aussi beau temps qu'√† l'aller (seulement 2 jours de pluie je crois).

0 miam   [3 commentaires ]

Article du jeudi 29 juillet 2010 à 17h58

Etape 26. Herrskog - Husum (120+-15kms,+voiture)

Je me suis √©lanc√© ce matin dans le but de rejoindre Um√©a dans la soir√©e, une longue √©tape de plus de 170kms, sur la route E4 tr√®s fr√©quent√©e. J'ai pu r√©aliser 70kms comme pr√©vu le matin et manger √† Ornskoldsvik avant de reprendre la route E4. Cette route est extr√™mement dangereuse, c'est le principal axe nord-sud de la Su√®de mais je ne peux gu√®re l'√©viter. J'ai fr√īl√© la catastrophe √† plusieurs reprises, essentiellement sur les parties en 2 fois 2 voies lorsque les camions ou camping car sont doubl√©s au moment ou ils me doublent et ne peuvent se d√©porter. Moi je n'ai pas de place non plus et √ßa roule vite. J'ai √©t√© klaxonn√© √† plusieurs reprises par des automobilistes pensant que je n'ai pas ma place ici alors que c'est autoris√© et j'ai fini par prendre une route qui partait √† droite pour me diriger vers une station service pour acheter un bonne carte du coin mais ils n'y en avait pas de plus pr√©cise que la mienne. Pour ne pas reprendre cette route E4, j'ai continu√© jusqu'√† arriver un village dans un cul de sac. J'ai du faire demi tour sur 10kms apr√®s avoir vu une importante papeterie dans ce village. J'ai mieux compris pourquoi je je suis doubl√© √† longueur de journ√©e par des camions charg√©s de bois ces derniers jours. Ici, il en arrive un toutes les 10 minutes environ, mais aussi d'autres camions de produits chimiques et des camions de r√©cup√©ration de r√©sidus de bois de l'usine. Les camions sont d√©charg√©s dans un vaste espace avec des milliers de troncs d'arbres, les troncs sont ensuite transport√©s dans un espace o√Ļ ils sont transform√©s en sciure. Il se forme ainsi des montagnes de sciure √† cot√© de l'usine. L'usine, assez impressionnante, produit ensuite du papier qui est finalement charg√© dans un gros bateau derri√®re afin d'exp√©dier la production par le golf de Botnie. Assez impressionnant, compar√© √† la seule papeterie que je connais, celle de Novillars. Apr√®s avoir observ√© cette usine, j'ai continu√©, mais finalement terroris√© √† l'id√©e de reprendre cette grande route, ne voyant pas d'autre issue, les trains n'admettant pas les v√©los en Su√®de et pr√©f√©rant arriver entier √† Um√©a, j'ai finalement appel√© Julien qui est venu me chercher en voiture, √† 80kms de sa ville. Je suis arriv√© le soir √† Um√©a et je vais maintenant pouvoir me reposer une journ√©e avant d'attaquer le tournoi de tennis la ville, mon premier match est programm√© mercredi √† 15h30. Julien m'a inscrit dans la cat√©gorie la plus forte et je vais donc √™tre confront√© aux meilleurs joueurs de Um√©a et des villes aux alentours. Pas √©vident car je manque d'entrainement cette ann√©e, je suis fatigu√© et je n'ai pas touch√© la raquette depuis plus d'un mois. N√©anmoins j'esp√®re bien √©liminer les su√©dois tous un par un et ramener le troph√©e de la ville sur mon porte bagages. Sinon cette semaine on devrait aller pas mal √† la p√™che dans le golf de Botnie ou dans des petits lac sauvages, aussi sans doute aux framboises et aux myrtilles, et jouer au tennis un peu tous les jours. Une belle semaine en perspective.

0 miam   [4 commentaires ]

Article du jeudi 29 juillet 2010 à 17h39

Etape 25. Harnosand - Herrskog (75+-15kms)

Je suis r√©veill√© ce matin par la pluie qui frappe ma tente et j'ai bien du mal √† me d√©cider de partir √©tant donn√© la m√©t√©o. Pluie, froid, et vent mais ce ne sera sans doute pas pire que l'√©tape du mois de novembre dernier avant G√®nes. Apr√®s une vingtaine de kilom√®tres environ j'ai mang√© dans un restaurant √† Hamosand, cela faisait au moins 2 semaines que je n'avais pas mang√© un vrai repas. Depuis la Norv√®ge, je mange surtout des fruits et des barres de snickers, twix et mars. Une vingtaine de kilom√®tres plus loin je me suis de nouveau retrouv√© devant une pancarte "route interdite aux cyclistes" et j'ai stopp√© net ne sachant o√Ļ aller, soit sur la route qui part √† gauche soit faire demi tour pour demander aux gens dans le village pr√©c√©dent. Je suis rest√© scotch√© l√† quelques minutes puis j'ai aper√ßu 2 cyclistes charg√©s qui arrivaient dans ma direction. "lol! Mort de rire! En voila 2 qui vont se faire avoir aussi...Mais ils pourront peut-√™tre me renseigner o√Ļ aller." me dis-je. En fait, c'est le couple franco-canadien que j'ai rencontr√© hier soir dans le camping, des gens bien sympathiques. Le monsieur, prof de physique en pr√©pa, est visiblement plus intelligent que moi : il a eu l'id√©e d'acheter une carte d√©taill√©e de la r√©gion et m'indique que l'on peut prendre la route √† gauche. J'ai roul√© un peu avec eux, c'est toujours int√©ressant de discuter avec d'autres cyclistes qui font de longs voyages comme moi, et ce d'autant plus quand ce sont des fran√ßais ce qui est extr√™mement rare. Le monsieur connait Besan√ßon et a d√©j√† fait un Paris-Dole en v√©lo. Depuis 25 ans ils passent tous les ans leurs vacances en v√©lo dans les pays de nord. J'ai roul√© ensuite seul la soir√©e mais avec le ciel couvert la luminosit√© a rapidement baiss√© et c'est devenu dangereux de circuler sur cette route E4 tr√®s fr√©quent√©e, j'ai donc du m'arr√™ter √† 20h malgr√© que je pouvais faire encore 40kms sans probl√®me. Du coup, il m'en reste encore 170 avant Um√©a et la derni√®re √©tape va √™tre longue. A noter que mes ficelles ont cass√© aujourd'hui et j'ai du faire une nouvelle r√©paration de fortune.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du jeudi 29 juillet 2010 à 17h29

Etape 24. Sundsvall- Harnosand (60+-10kms)

J'ai dormi cette nuit sur un grand parking au bord d'un lac o√Ļ plusieurs camping-cars s'√©taient arr√™t√© pour la nuit. Le matin, j'ai parcouru les 10kms pour Sundsvall et j'ai trouv√© un restaurant Mc Donald le long de la route : ces restaurants sont super pour moi, au prix d'un jus de fruit tropicana vendu 1 euro, on a un acc√®s illimit√© au r√©seau internet wifi ce qui me permet de consulter les plans google map, mettre √† jour mon blog, et lire mes mails. Les toilettes sont aussi tr√®s pratiques pour se laver les dents. J'ai ensuite continu√© mais la route E4 s'est transform√©e en autoroute, interdite aux v√©los. J'ai demand√© √† des gens qui m'ont confirm√© que c'√©tait bien interdit et que la police risquait de m'arr√™ter si je m'y aventurais. Ils m'ont conseill√© de reprendre la direction du centre ville et j'ai donc fait demi tour mais apr√®s avoir tourn√© en rond au centre ville sans trouver ma direction ni d'indication pour les cyclistes je commen√ßais √† s√©rieusement en avoir marre et, repensant √† toutes ces gal√®res pour longer des autoroutes depuis que je suis parti, j'ai d√©cid√© de m'aventurer quand m√™me sur cette autoroute pour quelques kilom√®tres. C'est moins dangereux de rouler √† droite de la bande d'arr√™t d'urgence d'une autoroute qu'√† l'int√©rieur d'une route nationale tr√®s fr√©quent√©e, mais cela n'a pas emp√™ch√© les voitures de me klaxonner avant que, 2 kilom√®tres plus loin, les gendarmes ne s'arr√™tent √† ma hauteur. Ils ont √©t√© tr√®s sympa avec moi mais j'ai du prendre la sortie suivante et je me suis retrouv√© dans une grande zone commerciale, √† ne plus savoir o√Ļ aller. J'√©tais vraiment perdu et tr√®s fatigu√©. J'ai train√© 2 heures dans cette zone, achetant au passage 2 sacs √† dos, un pour all√©ger mon chargement arri√®re, un autre par s√©curit√© au cas o√Ļ tout l√Ęche. J'ai fais les provisions de nourriture, et j'ai trouv√© un autre mac do pour consulter les plans des alentours avant de pouvoir continuer, de crever (2 crevaisons en 2 jours alors que aucune jusqu'ici) et de trouver un camping un peu plus loin. Pas une grande journ√©e mais je suis bient√īt arriv√©, la derni√®re pancarte indiquait Um√©a 235 sur cette route E4, cela fera sans doute un peu plus vu que certaines parties sont interdites aux v√©los.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du jeudi 29 juillet 2010 à 17h16

L'état général à 3 jours de l'arrivée.

La chaine du vélo est rouillée et fait du bruit, il n'y a plus qu'un seul des 3 plateaux qui fonctionne, les pneus sont usés, il y a un gros antivol qui est coincé sur le vélo et un deuxième plus petit accroché à la selle (le 3ème, l'original, a été oublié quelque part en Allemagne), il y a des chaussettes qui pendent sur le panier et un bas de jogging accroché à l'arrière pour sécher, on entend parfois de gros bruits dont l'origine est inconnue (probablement dans le pédalier), le porte bagage qui se fixe sur la selle est cassé à 3 endroits et ne tient désormais plus qu'avec des ficelles si bien tendues que l'on pourrait y jouer de la musique, le corps aussi est fatigué : un genou et un mollet sont affaiblis et les jambes ne tournent plus très vite. Mais je suis proche du but et je pense que tout cela pourra tenir jusqu'au bout.

0 miam   [0 commentaire ]