Où suis-je?
23/06/2021 : Saint Claude, France.

Derniers commentaires
>>   Par gérard Martinez, le 19/07
       Salut Florent. Je me disais...
>>   Par Florent, le 16/07
       Bonjour Laurent...Pas encore...
>>   Par Gérard Martinez, le 11/06
       Bonjour Florent....
>>   Par Laurent Souchet, le 11/06
       Bientôt prêt pour...
>>   Par Florent, le 09/04
       Bonjour Gérard, oui...


Catégories :
>>Tour du monde (154)
>>Tour de France (83)
>>Suède (45)
>>Malte (7)

Tour du monde



Articles 16 - 20 / 45
2 3 4 5 6



Article du Jeudi 29 juillet 2010

17h39 - Etape 25. Harnosand - Herrskog (75+-15kms)

Je suis réveillé ce matin par la pluie qui frappe ma tente et j'ai bien du mal à me décider de partir étant donné la météo. Pluie, froid, et vent mais ce ne sera sans doute pas pire que l'étape du mois de novembre dernier avant Gènes. Après une vingtaine de kilomètres environ j'ai mangé dans un restaurant à Hamosand, cela faisait au moins 2 semaines que je n'avais pas mangé un vrai repas. Depuis la Norvège, je mange surtout des fruits et des barres de snickers, twix et mars. Une vingtaine de kilomètres plus loin je me suis de nouveau retrouvé devant une pancarte "route interdite aux cyclistes" et j'ai stoppé net ne sachant où aller, soit sur la route qui part à gauche soit faire demi tour pour demander aux gens dans le village précédent. Je suis resté scotché là quelques minutes puis j'ai aperçu 2 cyclistes chargés qui arrivaient dans ma direction. "lol! Mort de rire! En voila 2 qui vont se faire avoir aussi...Mais ils pourront peut-être me renseigner où aller." me dis-je. En fait, c'est le couple franco-canadien que j'ai rencontré hier soir dans le camping, des gens bien sympathiques. Le monsieur, prof de physique en prépa, est visiblement plus intelligent que moi : il a eu l'idée d'acheter une carte détaillée de la région et m'indique que l'on peut prendre la route à gauche. J'ai roulé un peu avec eux, c'est toujours intéressant de discuter avec d'autres cyclistes qui font de longs voyages comme moi, et ce d'autant plus quand ce sont des français ce qui est extrêmement rare. Le monsieur connait Besançon et a déjà fait un Paris-Dole en vélo. Depuis 25 ans ils passent tous les ans leurs vacances en vélo dans les pays de nord. J'ai roulé ensuite seul la soirée mais avec le ciel couvert la luminosité a rapidement baissé et c'est devenu dangereux de circuler sur cette route E4 très fréquentée, j'ai donc du m'arrêter à 20h malgré que je pouvais faire encore 40kms sans problème. Du coup, il m'en reste encore 170 avant Uméa et la dernière étape va être longue. A noter que mes ficelles ont cassé aujourd'hui et j'ai du faire une nouvelle réparation de fortune.

0 miam  [0 commentaire]

Commentaire (cacher) :



Ajouter un commentaire

Nom (*) : Prénom (*) : ou pseudo (*)
Email (*, **) : Site web (*, ***) :

Miams (*, ****) :
Petite question (*****) : combien font 5+2?

* : facultatif.
** : ne sera pas publié.
*** : url complète.
**** : ajoutez des miams si l'article vous plait (maximum 99 par commentaire).
***** : obligatoire. Si vous ne remplisserez pas cette case ou si vous vous trompez dans le calcul votre commentaire ne sera pas enregistré.