2013. Besançon - Montpellier - Barcelona - Valencia - Sevilla - Canary Islands - Gibraltar - Lisbon - Porto - Bordeaux - Strasbourg - Amsterdam - Copenhagen - Stockholm - North Cape - Oslo - Berlin - Prague - Munich - Besançon. 2014 : Besançon - Nice - Milan - Dubrovnik - Rome - Turin - Paris - Reykjavik - Halifax - Montréal - New-York - Washington - Orlando. 2015 : Miami - Orlando - New Orleans - San Antonio - Chicago - Toronto - Winnipeg - Calgary - Vancouver - Seattle - San Francisco - Los Angeles - Las Vegas. 2016 : Las Vegas - Salt Lake City - Seattle - Hawaii - Sydney - Brisbane - Darwin - Bali - Singapour- Kuala Lumpur - Katmandu. 2017 : Besançon - Vienna - Budapest - Belgrad - Izmir - Nicosie - Tabriz - Mashhad - Dushambe









Ou suis-je / Where am i?
29/07/2017 :
Douchanbé, Tajkistan


Derniers commentaires /
Last Comments

>>   Par Grard, le 18/05
       "des gens qui semblent tous...
>>   Par Florent, le 23/01
       Merci Grard et Christine,...
>>   Par Grard Martinez, le 22/01
       Heureux de te retrouver! On...
>>   Par Florent, le 19/11
       Dsol si je ne donne plus...
>>   Par Grard Martinez, le 17/10
       Bonjour Florent. Il y a un...



Anciens voyages :
>> Tour de France (83)
>> Aller retour en Suède (45)
>> Malte - Besançon (7)




Articles 11 - 15 / 45
1 2 3 4 5


Article du samedi 14 aout 2010 à 21h45

Etape 30. Lavia - Forssa (132+-3kms)

Enfin une vrai étape, après 3 jours à galérer me voila enfin reparti, la pluie s'est arrêtée de tomber et j'ai pu pédaler toute la journée en emportant avec moi mon lourd chargement avec une bonne partie sur mon dos, et évitant de me mettre en danseuse pour ne pas avoir de problème avec le chargement arrière. La Finlande est moins jolie que la Norvège ou que la Suède, la forêt est encore omniprésente mais il n'y a de lacs sur ma route, ils sont plus à l'est. J'imagine que la présence de la forêt dans le paysage des pays scandinaves est due au climat qui est bien peu propice au développement de l'agriculture. Contrairement au Danemark, à la Norvège, à la Suède, à l'Estonie, à la Lettonie, à la Lituanie et à la Pologne, on paie ici en Euros, ce qui m'évite de faire des conversions. Je m'en sors bien ces 2 jours j'arrive à mieux gérer les dépenses tout en mangeant équilibré, hier 0 euro d'hébergement 10 euros d'alimentation, aujourd'hui 0 d'hébergement 8 d'alimentation, je mange beaucoup de pain, avec du chocolat, du fromage ou de la charcuterie que j'achète au rayon frais et que je mange directement, des fruits et du jus de fruit. Cela suffit. Ce soir je dors dans la nature, je ne suis plus qu'à 120kms d'Helsinki que j'espère atteindre demain. Demain matin je pense consolider ma réparation de mon porte bagage en utilisant toute la bobine de fil de fer et ainsi transférer du poids à l'arrière pour économiser mon dos qui souffre pas mal (sac à dos hyper lourd).

0 miam   [0 commentaire ]

Article du samedi 14 aout 2010 à 21h35

Etape 29. Kangasjarventie - Lavia (78+-3kms)

Je suis parti à 13h de ma petite cabine en bois ou j'étais bien au sec, après avoir cassé la croute et réparé une nouvelle fois mon vélo. J'ai suivi les indications du GPS en sortant du camping et cela m'a mené sur un chemin forestier, j'ai pensé qu'il n'y en avait que pour quelques centaines de mètres mais en fait non, j'ai fait 30kms à très faible allure sur des chemins forestiers, pour éviter les secousses sur mon porte bagages et ménager mes pneus tous neufs. J'ai souvent du marcher sur des chemins parfaits pour du VTT mais impraticables en vélo de course. J'ai notamment réalisé une portion de 3kms en marchant sous la pluie dans la foret finlandaise. A un moment donné alors que j'arrivais dans un cul de sac en marchant j'ai allumé le GPS mais celui ci a rendu l'âme et n'a plus voulu fonctionner. J'ai voulu prendre une photo de l'endroit mais idem impossible d'allumer l'appareil photo. J'ai pensé qu'une perturbation du champ magnétique terrestre aurait pu avoir affecté mes appareils électriques mais finalement l'appareil photo a remarché, et j'ai suivi un petit chemin le long d'un champs, guidé par le bruit d'une route pas très loin. Puis une dame m'a dit "A 200m veuillez tourner à droite". C'est mon GPS qui fonctionne de nouveau mais l'écran n'affiche toujours plus rien, sans doute qu'il a pris l'eau malgré mes précautions. Cela dit il s'est remis à marcher 10kms plus loin et je n'ai pas cherché à comprendre. Bref il m'est encore arrivé des mésaventures aujourd'hui et la météo est vraiment mauvaise depuis que je suis en Finlande. Cela fait maintenant 3 étapes où je galère et n'avance pas comme je voudrais. Une étape à galérer c'est normal on peu s'y attendre quand on fait un long voyage comme le mien, 2 c'est plus embêtant mais je m'étais payé un petit mobil-home pour avoir du confort, 3 ca devient agaçant mais bon ça passera. J'ai perdu beaucoup d'énergie dans les chemins forestiers mais mon GPS m'a de nouveau amené sur une vraie route vers 18h30. J'ai vu des champignons impressionnants, plus de 30cm de diamètre, cela ne m'étonnerait pas que l'auteur des Stroupfs soit originaire de ce pays, car on aurait pas de mal à imaginer des petites créatures vivant dans ces champignons. J'ai pu un peu rouler le soir puis à Lavia j'ai demandé à des gens si je pouvais planter ma tente dans leur jardin et ils ont accepté.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du samedi 14 aout 2010 à 21h28

Etape 28. Kylaanpaa - Kangasjarventie (107+-5kms)

Je suis parti assez tôt ce matin, en fait j'ai dormi sur le bout d'un terrain d'un particulier sans en demander l'autorisation (il était tard et il n'y avait pas de lumière dans la propriété) et donc j'ai déguerpi assez vite. Soulagement, ma réparation d'hier soir à l'air de tenir. Mais je suis extrêmement prudent avec les déformations de la route, je roule lentement et je ne me mets pas en danseuse dans les cotes pour ne pas secouer l'arrière, vu que je n'ai toujours qu'un seul de mes 3 plateaux, ce n'est pas toujours évident de pédaler, mais la route est heureusement globalement plate aujourd'hui, avec un léger vent défavorable. Je ressens largement le surpoid par rapport à l'aller. Aujourd'hui je n'ai fait que 110 kms, mais j'ai l'impression d'avoir passé autant de temps et dépensé autant d'énergie que lors d'une étape de 150kms à l'aller. J'ai eu la pluie le soir, et j'ai pris un bungalow dans un camping pour dormir, un peu de confort fait du bien après 2 journée difficiles, et cela me permet de recharger mon GPS qui a une autonomie électrique très limitée malgré le fait que je le laisse en veille la plupart du temps. 1 kilomètre avant le camping le porte bagage, rafistolé hier et désormais fragilisé, a cassé à un autre endroit, dessous. Heureusement le panier qui est descendu a été retendu par les fils de fer alors qu'il était 1 cm au dessus de la route arrière et j'ai pu réaliser le dernier kilomètre en vélo. Ce soir j'ai mal au dos, mon sac à dos est vraiment très lourd. Je vais dormir au sec dans un vrai lit et demain matin je vais ressortir le fil de fer pour un nouveau rafistolage du porte bagage.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du samedi 14 aout 2010 à 21h22

Etape 27. Vaasa - Kylaanpaa (50+-5kms)

Je suis réveillé par le bruit de la pluie, du vent et de l'orage ce dimanche 8 aout au matin, et je dois rester cloué dans ma tente toute la matinée. En effet, replier la tente sous la pluie, je l'ai déjà fait une fois en Suède, vu comme la tente est compressée pour être rangée, la chambre intérieure est à son tour trempée et le lendemain je dors dans l'eau. J'ai donc attendu sagement que le ciel me donne le feu vert ce qui fut le cas à vers midi et je suis parti pour le trajet retour, avec mon GPS qui m'a bien guidé pour sortir de la ville. Ce nouvel outil me sera très précieux pour la suite. Après 6kms, je me suis rendu compte que j'avais oublié mon sac à dos au camping et j'ai donc fait demi tour, en étant très inquiet car ce sac à dos contenait notamment ma veste de pluie achetée 75 euros en Norvège. Finalement, le sac était resté au bar du camping ou j'ai mangé le midi, ils l'avaient mis de coté et je suis reparti dans le bon sens. Après 30 kms environ, sous un pont cycliste assez sombre sous lequel je n'ai pas vu une petite bosse, crakkk mon nouveau porte bagage s'est brisé et est descendu jusqu'à frotter la roue arrière. Pas grand chose à faire et je me suis demandé si j'allais devoir rentrer en avion ou en train, puis j'ai quand même tenté un rafistolage en attachant le porte bagages à la selle avec du fil de fer, en espérant que celle ci soit assez solide. Après 2 bonnes heures de boulot et un rééquilibrage du poids (poids maximal dans la sacoche avant, sac à dos très lourd sur mon dos, et minimum de poids sur le porte bagages) je suis reparti. 10 kms plus loin, les fils de fer ont lâché. J'ai tenté une nouvelle réparation, cette fois au lieu de mettre du fil à 4 endroits je n'en ai mis qu'à deux mais en enroulant et en serrant plus de fils à chaque endroit. J'ai pu repartir et planter ma tente le soir au bord d'une petite route. J'ai reçu deux SMS bien désagréables puis j'ai pu quand même dormir. C'était pas une grande journée.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du vendredi 13 aout 2010 à 17h28

La traversée

Ca y est cette fois c'est bel et bien reparti! J'ai pris le ferry pour Vaasa (Finlande) samedi midi, à une centaine de kilomètres de Uméa. J'ai rapidement trouvé le camping de la ville, un chouette camping et j'ai assisté à un magnifique coucher de soleil le soir. Demain je reprends la route pour de bon. Encore merci à Julien pour le bon temps passé en Suède. A noter que j'ai pu tester mon GPS avant de partir, je lui ai demandé pour aller de Uméa à Besançon en vélo, et il m'a répondu que l'itinéraire était tro long! Non mais ohh!!!

0 miam   [0 commentaire ]