Où suis-je?
23/06/2021 : Saint Claude, France.

Derniers commentaires
>>   Par gérard Martinez, le 19/07
       Salut Florent. Je me disais...
>>   Par Florent, le 16/07
       Bonjour Laurent...Pas encore...
>>   Par Gérard Martinez, le 11/06
       Bonjour Florent....
>>   Par Laurent Souchet, le 11/06
       Bientôt prêt pour...
>>   Par Florent, le 09/04
       Bonjour Gérard, oui...


Catégories :
>>Tour du monde (154)
>>Tour de France (83)
>>Suède (45)
>>Malte (7)

Tour du monde



Articles 21 - 25 / 83
3 4 5 6 7



Article du Mardi 5 juillet 2011

00h40 - Etape 57. Cherbourg – Sainte Honorine des Pertes (110 kms)

J'ai quitté Cherbourg par une belle piste cyclable urbaine puis mon chemin devait me diriger à l'est du Contentin mais je suis tombé sur une route interdite aux véloq et je n'ai eu d'autre choix que de prendre la route nationale 13 en direction du sud est. C'est une deux fois deux voies limitée à 90, étroite avec une très forte circulation et de nombreux poids lourds. L'enfer. J'ai parfois été klaxonné par des @@@nards dans leurs tas de tôles ambulants qui font du bruit, qui puent et qui croient que la route leur appartient. J'ai fait 15 kms sans pouvoir sortir de cette situation (pas d'autre route, ici c'est désertique) puis la deux fois deux voies est passé à 110 de limitation de vitesse, sans devenir plus large pour autant. Je me suis alors arrêté et j'ai allumé l'ordi pour voir le plan détaillé des environs, j'ai pu trouver une alternative jusqu'à la ville suivante à 5kms au prix d'importants zigzags, détours, et d'un passage de 800 mètres de long sur un sentier forestier. Ce fut très difficile dans la forêt, le chemin a longé une rivière sur 100mètres et le sentier s'est alors rétréci pour surplomber la rivière, il est devenu trop étroit pour moi et mon vélo et j'ai du en fonction des endroits porter mon vélo au dessus de la rivière ou le faire rouler dedans. Ensuite j'ai pu sans trop me mouiller traverser un autre ruisseau. Tout cela n'est pas pire à vivre que la forêt finlandaise sous la pluie avec un porte bagage cassé. Le fait d'avoir vécu des situations difficiles l'an passé m'aide aujourd'hui à vivre sereinement des situations moins difficiles. Sur la route suivante à la sortie de la forêt j'ai vu un panneau du conseil général qui se fout vraiment de ma gue@@@@. Désolé d'être un peu vulgaire aujourd'hui mais à midi j'étais vraiment en colère contre les élus automobilistes de ce département. Dans l'après midi j'ai vu de nombreux témoignages du lourd passé de cette région et me suis arrêté à plusieurs endroits notamment au plus significatif d'entre eux, la pointe du Hoc ou débarquèrent les premiers soldats américains. C'était un endroit stratégique car il y avait la vue sur les principales plages du débarquement. Avant le débarquement l'endroit a été piloné de bombes par les alliés et le terrain garde les traces de ce bombardement, il y a des dizaines de cratères d'une dizaine de mètres de diamètre et de plusieurs mètres de profondeur. Le terrain est un immense gruyère. En déterrant un morceau de cailloux devant moi qui était plus blanc que les autres et en l'examinant j'ai compris que j'avais dans les mains un fragment de squelette humain. Plus loin à Omaha beach j'ai vu des chars et autres objets de guerre. Cette partie de la France est apeurante, l'histoire est lourde et tragique, et ce n'est pas de l'histoire ancienne, je ne parle plus de l'homme de Tautavel ou des gaulois, ma grand mère avait 20 ans quand c'est arrivé, j'espère maintenant voir d'autres choses en France pour oublier tout ça.

0 miam  [0 commentaire]

Commentaire (cacher) :



Ajouter un commentaire

Nom (*) : Prénom (*) : ou pseudo (*)
Email (*, **) : Site web (*, ***) :

Miams (*, ****) :
Petite question (*****) : combien font 6+8?

* : facultatif.
** : ne sera pas publié.
*** : url complète.
**** : ajoutez des miams si l'article vous plait (maximum 99 par commentaire).
***** : obligatoire. Si vous ne remplisserez pas cette case ou si vous vous trompez dans le calcul votre commentaire ne sera pas enregistré.