Ou suis-je / Where am i?
27/10/2017 :
Beyneu, Kazakstan


Derniers commentaires /
Last Comments

>>   Par Florent, le 13/11
       Merci Evelyne et Patrick,...
>>   Par Evelyne Patrick , le 13/11
       Bon Courage Florent on pense...
>>   Par inconnu, le 09/11
       Bonjour Florent...Griffe de...
>>   Par inconnu, le 09/11
       Que d'emotion Florent....
>>   Par Florent, le 08/11
       Oui c'était génial de croiser...



Anciens voyages :
>> Tour de France (83)
>> Aller retour en Suède (45)
>> Malte - Besançon (7)




Articles 16 - 20 / 266
2 3 4 5 6


Article du samedi 23 juillet 2016 Ă  11h15

Etapes 585 - 600. Brisbane – Townsville (1489 kms)

De Brisbane à Townsville, 1 489 000 mètres environ pour un tout petit trait sur la carte de l'Australie...Ce pays est très grand! Et le temps nécessaire pour le parcourir l'est aussi. Grand comme ma patience et grand comme ma soif intarissable de découvertes de ce monde. Plus grand que l'Europe, autant que les Etats-Unis, alors pour pouvoir en sortir dans le délai imparti de 3 mois je ne dois pas trop faire de pauses. Seulement 3 jours entre Brisbane et Townsville. D'abord à Gympie pour passer un peu de temps dans une famille chez laquelle j'étais arrivé tard le soir, puis à Rockhampton pour participer à un tournoi de tennis suite à l'invitation de Wayne (Couchsurfing), et enfin à Airlie Beach pour aller piquer une tête sous l'eau dans la grande barrière de corail. Des journées de pause de grande classe et en lien avec ma vie d'avant-voyage. Le tennis était plus qu'un simple loisir, si j'ai joué deux saisons à 15/5 j'ai aussi été pendant 10 ans entraineur, président de club et organisateur de nombreux tournois dont "Roulans Garros". Cette journée tennis sous les chants des oiseaux tropicaux et sur le gazon synthétique de Rockampton fut très sympa, qui plus est dans la petite ville où a grandi Rod Laver, l'un des plus grands champions de l'histoire de ce sport. Merci à Wayne de Couchsurfing qui m'a permis de laisser de côté une journée les pédales et le guidon pour aller taper dans la petite balle jaune, c'était vraiment cool. Le troisième jour de pause un peu plus au nord ne fut pas moins moche, bien au contraire! Je suis en effet parti à l'exploration des récifs coralliens en mode masque/tuba ou apnée par l'intermédiaire d'un tour guidé avec une trentaine de personnes. Je ne savais plus où donner de la tête dans les coraux de différentes formes et couleurs et j'ai pu observer de nombreux jolis petits poissons d'un bleu éclatant. Très chouette et cette fois, cela m'a rappelé des souvenirs encore plus lointains lorsque, enfant, je regardais le commandant Cousteau tous les dimanche soir sur la 2 en rêvant de devenir un jour "océanographe". Les journées de vélo furent facile entre Brisbane et Townsville, avec le soleil, une température agréable et un petit vent dans le dos. Les journées de pédalage se passent dans l'attente de l'heure de récompense où le soleil se couche. Chaque soir le orange a rendez vous avec le bleu et tous deux s'inventent des nouveaux jeux avec les nuages et les paysages. Le résultat est magique et différent chaque soir et il n'y a pas un soir où l'émerveillement n'est pas total. Le spectacle dure environ une heure puis je roule une heure ou deux dans la nuit totale, sous un ciel également magnifique. La voie lactée est bien plus lumineuse que dans l'hémisphère nord, elle brille tellement qu'elle semble parfois éclairer la route et c'est magique. Quelques automobilistes m'ennuient en me croisant sans mettre leur feux de croisement, peut-être pensent-ils que les cyclistes possèdent des yeux spéciaux anti-éblouissement...Je plante la tente un peu n'importe où, m'endors avant 21 heures, me réveille avant 5 heures, travaille quelques heures sur des projets intellectuels qui me tiennent à coeur (principalement du développement web) puis prépare la nourriture de la journée, replie la tente et repart pédaler pour aller voir le monde un peu plus loin. Ainsi passent les journées, faites d'émerveillement, de bonheurs simples et de satisfactions, et de questionnements à propos de l'environnement qui trouvent réponses le soir chez les personnes qui m'hébergent ou sur le web. La faune et la flore sont intéressants car complétement différents de l'hémisphère nord (à part quelques espèces introduites et qui bouleversent les écosystèmes, provoquant la disparition de nombreuses espèces natives), et qui plus est désormais dans une région tropicale puisque j'ai passé le tropique du capricorne. Un jour alors que j'étais arrêté en bord de route pour manger, j'ai entendu des gros bruits sourds dans le bois derrière moi, puis j'ai vu bondir des énormes kangourous lancés à toute vitesse dans des herbes très hautes. Impressionnant! Malheureusement les kangourous que je vois sont le plus souvent morts au bord de la route et ils sont très nombreux. Les oiseaux sont aussi une attraction et des moments de joie quand je les croise, ils y a des concerts sonores matins et soir (notamment du "cockatoo", un régal pour les oreilles), les perruches et autres perroquets sont nombreux et très colorés. Les paysages furent surtout constitués soit de forêts d'Eucalyptus, soit de champs agricoles où poussent la canne à sucre. Il faut aussi noter la présence de nombreux trains transportant du charbon, l'Australie possède beaucoup de ressources naturelles, le charbon en fait partie. Il est en partie brûlé (centrale à charbon sur ma route) et majoritairement exporté. Après avoir dormi quelques nuits dans les cannes à sucre j'ai atteint Townsville d'où je roule désormais en direction de l'intérieur des terres et de Darwin.

Etape 601. Brisbane- Mooloolah. 97 kms
Etape 602. Mooloolah – Gympie. 98 kms
Etape 603. Gympie – Tiaro. 62 kms
Etape 604. Tiaro – Route A1. 62 kms
Etape 605. Route A1 – Bundaberg. 76 kms
Etape 606. Bundaberg – Tableland Rd. 94 kms
Etape 607. Tableland Rd – Tannum sands. 79 kms
Etape 608. Tannum sands – Mount Larcom. 58 kms
Etape 609. Mount Larcom – Rockhampton. 82 kms
Etape 610. Rockhampton – Route A1. 66 kms
Etape 611. Route A1 – Waverley Creek Rest Area. 102 kms
Etape 612. Waverley Creek Rest Area – Route A1. 90 kms
Etape 613. Route A1 - Mackay. 75 kms
Etape 614. Mackay – Route A1. 73 kms
Etape 615. Route A1 – Airlie Beach. 76 kms.
Etape 616. Airlie Beach - Route A1. 62 kms.
Etape 617. Route A1 – Guthalungra rest area. 76 kms
Etape 618. Guthalungra – Brandon. 74 kms.
Etape 619. Brandon – Rosslea (Townsville ). 87 kms.


130 miams   [5 commentaires ]

Commentaires (cacher) :

De Baptiste , il y a 2 ans :     Coucou 😊 cool un nouveau recit !!

De inconnu, il y a 2 ans :     Coucou , moi je veut bien que tu me ramène un loriquet😀 Et un peu de sable blanc ! C est trop bien,super les photos et les paysages Ă€ toi de deviner qui c'est ? On se retrouve au NĂ©pal !

De Florent, il y a 2 ans :     Merci Baptiste et merci....Samjhana je suppose pour ce gentil commentaire. Plein de bisous Ă  bientĂ´t!

De GĂ©rard Martinez, il y a 2 ans (+ 99 miams) :     Bonjour Florent...Ce qui est sĂ»r pour moi c'est que je ne pourrais pas visiter toute la planète comme tu le fais, c'est Ă  dire en prenant ton temps, en vĂ©lo. L'envie ne me manque pas, mais l'Ă©nergie oui. Ceci explique que je regarde toujours ton site avec beaucoup d'intĂ©rĂŞt. Le rĂ©cit de tes journĂ©es est en corrĂ©lation avec les photos, toujours très belles. Merci donc! GĂ©rard

De Florent, il y a 2 ans (+ 31 miams) :     Merci GĂ©rard! Cela fait plaisir que tu lises toujours mon blog et que tu puisses voyager Ă  travers lui! AmitiĂ©s.



Ajouter un commentaire

Nom (*) : Prénom (*) : ou pseudo (*)
Email (*, **) : Site web (*, ***) :

Miams (*, ****) :
* : facultatif. ** : aucune adresse email ne sera publiée. *** : url complète. **** : ajoutez des miams si l'article vous plait (maximum 99 par commentaire).